38 réponses à “Privé : Signature sonore de la note”

  1. Bonjour Katja,

    Quel bonheur que cette recherche constante et passionnée que tu poursuis sur le son et dont tu fais avec nous le partage !

    Tes observations sont très justes et mettent des mots sur des perceptions jusque là seulement subconscientes. Elles leur permettent de devenir conscientes. Voici une exploration très motivante, que je vais commencer derechef sur mon piano.

    Merci pour tes interventions stimulantes !…

    Sylvie

    PS : Es-tu toujours dans la région de Nice ?

  2. Morival Claire dit :

    pouvez ajouter des indications pour les chanteurs ? notre instrument est un peu different
    merci ,j’apprecie beaucoup vos conseils

  3. CLARA SINAI dit :

    Chère Katja,

    celà paraît tellement évident, et j’ai eu l’impression de l’avoir toujours su, sans le savoir !
    Une autre piste à explorer dans le monde des sons.
    Merci pour ce nouveau safari.

    Clara
    PS : des mésaventures familiales et personnelles m’ont empêchée de continuer MAP, mais je ne désespère pas de m’y remettre prochainement.

  4. Madame,
    Je vous ai écouté sur mon Imac et avec mes deux oreilles …….
    Malheureusement si j’ai cru entendre suffisamment le piano
    vous par contre je ne vous ai pratiquement pas comprise .
    Ce défaut étant très probablement dû à la mauvaise transmission
    des média et les imperfections de mes oreilles.
    Je ne suis pas un musicien . Je prends des cours de piano depuis huit ans….( j’en ai 85 1/2!)
    J’y ai appris que je peux repérer une vrai fausse note et j’ai
    compris comment on pouvait jouer avec les deux mains .
    Je vous remercie

  5. Anna-Maria dit :

    Merci pour cette vidéo.
    Je n’ai toujours pas entendu le mot que vous prononcez à propos de chaque note : Est-ce le mot « empreinte » ?
    Je voudrais avoir la liste des vidéos que vous commercialisez afin de me les procurer.
    Je vous en remercie.

  6. chémali guy dit :

    Magique Katja Keller , c’est juste BON d’être rejoint par vous sur écran , avec quelques notes , votre vitalité passionnée
    et vos sourires dans ma solitutude d’un vllage du Béarn (27km au nord de Pau)
    Que D. vous bénisse dans vos entreprises !
    Guy(Liban au printemps 2014 apràs votre stage )

  7. MIGNARD jean Pierre dit :

    Bonjour Katja,
    J’écoute en profondeur et je perçois ces différences entre les notes mais pour moi (trompettiste en sib) je reconnais les notes dans cette tonalité et je suis obligé de transposer mentalement en ut si besoin ce qui fait que parfois je suis perdu.Auriez vous un conseil pour moi.?
    Je vous dis un grand Merci pour votre travail et le partage que vous en faites avec ces vidéos
    Jean Pierre MIgnard

  8. Claudine dit :

    Malheureusement, la vidéo promise est absente dans le courriel reçu. J’aimerais tellement le voir!

    Est-ce possible de corriger cela?
    Merci beaucoup à l’avance.

  9. Ricaud dit :

    Bonjour,

    tu déclares que le mot ’empreinte’ est dur à dire pour toi… Tu le prononces bien mais en inversant les syllabes comme si tu disais « imprante » !
    Sans vouloir être désagréable…

    Merci pour cette approche de la note…

  10. Ronan dit :

    Bonsoir Katja
    Violon: Sol, Ré, La, Mi

    Les durées des signatures sont plus courtes que le piano, le sol est le plus long et fait une belle courbe descendante. le Ré est tonique et je perçois les harmoniques en sinusoïde, le La fait un ricochet avant de s’éteindre. Le Mi des petits ricochets rapides et aigus…
    Vraiment inintéressant cette approche !

    Merci, j’adore investiguer de cette façon..

  11. Adeline dit :

    Wahou!!!
    Merci pour la vidéo, c’est vraiment intéressant!

    Tout est une question d’écoute finalement!

  12. Michèle dit :

    Oui, bien sûr.

  13. Très intéressant cela modifie ma façon d’écouter les notes

  14. denis baumann dit :

    Peut-être intéressant, mais son de la vidéo inaudible…

  15. arlette dit :

    j’ ai déjà utilisé la méthode Map il faudrait que je reprenne ; est ce que cela des postcasts comment les reconnaitre pour les enregistrer. je pars en vacances 8 jours tout cela me passionne.
    merci
    Cordialement
    Arlette

  16. Eric dit :

    Bonjour,
    après avoir regardé cette vidéo on a tout de suite envie d’aller essayer.
    Je me suis essayé à trouver une empreinte. Pour moi sur le Fa je dirais qu’il se cogne contre les murs, il rebondit de droite et de gauche.
    Est ce une bonne idée de chercher à « dessiner » une empreinte ?

    Musicalement

    Eric

    • Katja Keller dit :

      Bonjour,
      on peut les dessiner, on peut les noter comme un rythme, il y a beaucoup de choses qu’on peut faire avec les empreintes.
      Musicalement,
      Katja

  17. arlette dit :

    s’il vous plait pouvez vous me laisser les vidéos que vous m’envoyez car je pars samedi en vacances pour 8 jours et je ne pourrai pas les voir avant mon retour
    Merci
    Cordialement
    Arlette

  18. Christiane J. dit :

    Merci Katja pour cette nouvelle leçon démo qui nous pousse encore et encore à affiner notre écoute ; d’abord celle des sons autour de nous,
    des notes que ces sons produisent (je m’entraîne avec tout ce qui est possible d’identifier), et de la « personnalité » de ces notes, qu’il faudra apprendre à reconnaître de plus en plus facilement…
    Quel chemin intéressant !

  19. Johan dit :

    Fantastique, extraordinaire, personne ne m’a jamais parlé de ces empreintes… Et pourtant, elle sont bien là ! Je les entends ! Merci Katja, j’avais abandonné mon instrument, la guitare, je crois que je vais la reprendre…

  20. RODIER dit :

    Bonjour Madame Keller,

    J’ai passé un bon moment en regardant cette vidéo.

    J’aime votre approche presque affective des sons. Vous les reconnaissez comme s’ils étaient vos propres enfants et nous donnez, par la même occasion, une échelle de mesures pour nous aider à les identifier à notre tour. La connaissance par la sensation, nous sommes en plein « Étienne Bonnot de Condillac ».

    Merci

    Guy

  21. BOURDET dit :

    Bonjour , Kaltia ,

    J’ai apprécié votre  » démonstration  » sur le web . Il me tarde d’aller sur mon piano pour réécouter ce que vous venez de dire . Je suis ravie de cette découverte ….. pour moi !
    J’espère obtenir la même chose . Je chante dans une chorale et c’est différent . Vos conseils semble pouvoir se diluer un peu partout . En conséquence pour la chorale je dois pouvoir récupérer ces connaissances . Les mettre en oeuvre jeudi soir prochain . Plus je vais m’approcher de cette technique et plus je vais vouloir les partager avec le groupe ……… En espérant que je ne sois pas la seule à être intéressée par cette méthode . J’y suis depuis octobre 2014 , ….. ( à la Chorale ) Je n’ai rien transmis depuis mon arrivée . L’occasion pour commencer ???? .
    Bon ! je vais vous laisser et aller dans la pièce à cotée . Alors ! à bientôt .
    Très cordialement
    Christine .

  22. Yves dit :

    Bonjour ,
    j’ai la méthode MAP et je trouve cette approche très intéressante, je suis vos vidéos avec intérêt, j’ai commencé la musique très tard (40 ans), car depuis mon enfance je pensais que c’était un don ( croyance classique, malheureusement trop répandue), cette explication sur le cœur de la note, on l’entend assez bien individuellement, mais c’est plus difficile d’être conscient lorsque joue. Je pratique plus sur la guitare et basse, j’utilise aussi 1 clavier (synthétiseur ), ce qui m’amuse c’est de faire l’expérience avec des sons différents.
    merci de vos conseils et de votre approche musicale vraiment passionnante, cordialement

    • Katja Keller dit :

      Bonjour,
      la musique est pour tous. Le monde sonore nous appèle tout le temps, c’est à nous de nous ouvrir pour l’entendre. À mon avis, ce que les autres disent peut nous aider ou écarter de notre chemin. Cela prend du courage, certes, de s’opposer aux avis d’autres, surtout aux préjugés répandus, mais mon approche était toujours — si quelqu’un pouvait le faire, je pourrai aussi.
      Bonne inspiration, Yves,
      amicalement,
      Katja

  23. Frederick Turgeon dit :

    Bonjour,

    Vous avez eu une inspiration en comparent la note au parfum: note de tête, note de coeur, note de suite.

    Bravo!

    Vous avez rejoint mon oreille par mon nez. Ça doit pouvoir se faire avec les 5 sens; avec le toucher par exemple.

    De tout mon coeur.

    FGT

  24. Laurent dit :

    Bonjour Katja,

    Bien vu les empreintes, c’est vraiment intéressant; j’ai longtemps pensé en écoutant les pianos sur lesquels j’ai joué qu’ils étaient un peu désaccordés en écoutant ces variations et ces mouvements de chaque note; mais en fait ils font partis de la note.
    Très intéressant tout ça.
    merci et bonne journée.

    Laurent

  25. Catherine dit :

    Bonjour,
    J’ai écouté avec attention votre leçon,et essayé d’appliquer les conseils sur mon piano numérique Roland HP 302.Il ne vibre pas du tout comme un piano à cordes et il m’est bien difficile d’entendre le coeur du LA.J’aimerais tellement progresser dans ce domaine!J’ai 55 ans et me suis mise à la musique il y a trois ans:d’abord piano(indépendance des mains difficile à acquérir mais je parviens à jouer des morceaux assez faciles ),puis clarinette(je progresse plus vite ) et chant.
    Votre méthode s’adapte-t-elle à tous?
    Merci

    • Katja Keller dit :

      Bonjour Catherine,

      La méthode du développement de l’oreille musicale et absolue est universelle, elle s’adapte pour tous les instruments, y compris le chant.

      Les empreintes sont un phénomène perceptif. C’est vrais qu’elles sont probablement plus facile à entendre, en utilisant un vrais instrument, mais il y a d’autre critères qui jouent son rôle dans cet exercice.

      À bientôt,
      amicalement,
      Katja Keller

  26. Bernard M. dit :

    Bonsoir madame,

    J’ai vraiment apprécié votre vidéo que j’ai trouvé très intéressante concernant la reconnaissance des notes sur le piano. Superbe découverte…tout à fait inédite pour moi. En revanche, je suis organiste amateur sur un orgue liturgique numérique et il n’est pas possible de reconnaître chaque note car il semble que les notes , bien que distinctes par le timbre, n’ont pas de profondeur. L’instrument n’étant pas mécanique , je ne peux pas appliquer votre intéressante technique. Est-il possible de trouver une méthode équivalente pour un instrument numérique ? En vous remerciant , bonne soirée!

    Bernard M.

  27. DZIK dit :

    découverte des résonances encéphalogramme des notes!

  28. herter dit :

    Bonjour,
    Superbe découverte merci encore. Je pense en première intention que c’est ce qui permet pour le violoncelle à Rostropovitch, d’être le génie par rapport à tout autre!
    Cordialement,
    GH

  29. Jean-Luc LeVionnois dit :

    C’est Excellent cette technique.
    Finalement il faut trouver soi-même
    le moyen proprioceptif pour différencier les notes.
    Cela étant, ça devient plus difficile sur un accord,
    par exemple le Do maj ou La min.
    Il faut travailler, écouter et écouter encore.
    A bientôt Katja
    Bonne journée.
    Jean-Luc

  30. SCANDELLA Guy dit :

    Merci Katja pour cette vidéo ,j ‘ai bien compris les subtilités de ces trois notes. En aura t’on bientôt trois autres? En tout cas Merci

  31. serge longpre dit :

    merci encore , cela va vraiment transformer mes compositions au piano et vont surement susciter des emotions différente a l’écoute c’est un très beau cadeaux que vous me faite merci merci. serge de montreal

  32. Harchoux dit :

    Merci Katja pour cette description percutante des notes; en commençant l’écoute des notes seules donc le « do » j’ai ressenti la mélancolie, la monotonie ….et aujourd’hui tu nous parles de cette ligne plate qui émane du « do », convergence qui s’ ajoute à la pertinence de ton approche et me donne envie de continuer.M-Hélène.

  33. Nanami dit :

    Bonjour Katja,
    Cette écoute sonore était fantastique j’ai beaucoup appris avec cette écoute sonore de seulement quelques minutes merci beaucoup pour ce partage continu de vos connaissances! Merci beaucoup Katja!!!

  34. Sylvia BOUFLER dit :

    Depuis cette analyse que vous avez faite par cette video, je n’écouterai plus jamais les sons de la même manière. J’ai expérimenté sur ma guitare…et c’est magique…Comment n’y ai-je pas pris conscience de cela plus tôt! Merci beaucoup pour ce nouveau voyage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Katja Keller, musicienne d’origine danoise, coach et enseignante dans le domaine de la musique et du développement personnel.

Katja est surtout réputée, en France comme à l’étranger, pour sa création d’une méthode unique d’acquisition de l’oreille absolue. Sa méthode est basée sur deux approches : celle de la musique et de la psychologie.

Cette approche change complètement le processus de la formation et du développement musical.

Depuis de nombreuses années, Katja Keller travaille avec des milliers de personnes (novices, amateurs, musiciens professionnels, enseignants) pour les aider à réaliser rapidement leur plein potentiel. Elle se consacre à l’assistance aux musiciens pour les aider à surmonter leurs difficultés, trouver ou retrouver un nouveau souffle, accomplir les buts les plus audacieux à une échelle plus importante, bref, Katja assiste les musiciens dans leur aspiration à jouer ou à chanter ce qu’ils veulent, et non pas seulement ce qu’ils peuvent.