La roue de votre pratique musicale


34 réponses à “La roue motrice”

  1. GUERIN Christiane dit :

    Merci Katja pour cet excellent exercice ; il a le mérite de mettre des mots et une méthode sur des pratiques à faire que je sentais intuitivement et qui m’ont fait progresser. Je conserve cette vidéo précieusement et j’ai pris en photo les huit domaines et les roues pour avoir cette méthode toujours avec moi. Merci encore et bonne journée.

  2. Josée picard de Muller dit :

    L’idée d’une roue équilibrée ,même à un niveau faible,m’a particulièrement frappée,je vais travailler là-dessus.Merci encore Katja!

  3. Gervais Parent dit :

    Bonjour Katja

    Merci pour ces conseils de s’appuyer sur ses points forts et de garder le focus sur le but.

    Ça m’aide beaucoup

    Si tu as l’occasion de venir au Québec au printemps, je serais intéressé à une session de l’oreille absolue

  4. Michèle dit :

    Merci Katja,

  5. gigi dit :

    bonjour
    merci pour toutes ces explications , mais ce qui aiderait c’est de savoir comment s’y prendre pour parfaire une lacune , par exemple, quand on n’est pas suffisamment dans le rythme , dans le tempo , comment faire , la roue ne me donne pas l’impression d’avoir appris quelque chose sur ce sujet ou alors je me trompe ;
    je vous remercie de votre aide ;
    crlt

    gigi

    • Katja Keller dit :

      Bonjour,
      Cela va de soi que nous travaillons chaque aspect de la musique tout à fait spécifiquement. Disons que pour être dans le rythme, il faut déjà le comprendre, ou bien la régularité de tempo s’entraine, en générale, avec un métronome.
      La « roue motrice » est un autre type de travail. Elle peut vous aider à mettre en évidence les aspects sur lesquelles vous pouvez vous appuyer, si vous ressentez que vous n’avancer pas. Par exemple, si vous n’êtes pas suffisamment dans le rythme, mais fort en technique, vous pouvez travailler le rythme à partir de la perfection technique du passage qui « casse » la figure rythmique ; ou bien si vous n’arrivez pas à être dans les tempi, mais la musicalité est votre point fort, vous pouvez analyser les phrases musicales dans lesquelles vous ralentissez ou accélérez et re-mettre en place leurs idée musicale, ainsi le tempo sera réglé carrément tout seul.
      Tout est lié dans une interprétation d’une musique. L’exercice de la roue vous donne une vue générale, par là, il devient plus facile à débloquer votre progrès.
      Amicalement,
      Katja

  6. Marc Tremblay dit :

    Chère Katja
    Merci beaucoup pour ta générosité à partager ton expérience avec nous. Il est vrai que l’on patauge dans un problème tant que l’on ne prend pas conscience du problème lui-même et de ses causes. Ta technique de la roue motrice nous aide à prendre conscience de nos points forts et de nos points faibles. Mais surtout quoi faire avec tout cela et comment progresser dans notre travail. Merci encore pour tous tes conseilles.
    Bonne continuation.

  7. Vincent de Grandpré dit :

    Merci beaucoup !

    Tout comme Gervais Parent, ce pourrait être intéressant.
    Ça fait du bien de comprendre que le syndrome de la « pièce laissée en cours » n’est pas si rare !

    Je vais tester la méthode de la roue motrice avec enthousiasme.

    Vincent de Grandpré
    Montréal, Québec

  8. Merci pour tous ces conseils !

  9. michele dit :

    si on a 4 en justesse est ce raisonnable de continuer ? cette liste est elle dans le bon ordre , du plus important au moindre ? le système de la roue qui tourne est une image qui parle bien !
    merci à vous
    michele
    violon et chorale conservatoire

  10. Marcelle dit :

    Je trouve cela très intéressant. Je peux m’appuyer sur cela pour évoluer.

    Merci

  11. Christiane Journee dit :

    Merci Katja, pour cette nouvelle technique démontrée ; je n’avais jamais poussé l’analyse d’un travail musical avec tous ces points aussi clairement, et je vais donc essayer de le faire, principalement avec les morceaux de piano que je n’arrive pas à « finaliser ».
    Tous mes remerciements pour ces mails intéressants !

  12. Jean H. dit :

    Merci Katia,

    Je viens de comprendre que de me crisper sur mes points faibles ct ne pas faire confiance en mes points forts, et donc ne pas avancer …. !

  13. Michèle dit :

    Merci Katja,
    La roue motrice c’est quelque chose que j’avais raté il y à quelque tops déjà.Cette fois ci je réalise qu’il y à bien des aspects à travailler parce- que tout est lié si je comprends bien. Question but voilà la bonne idée aussi. Jouer pour les oiseaux quand les fenêtres sont ouvertes et pour chat. Ce petit coup d’épaule tombe à pic.
    Très bonne journée merci encore.:))))

  14. Pierre Vauthier dit :

    Merci pour cette clarification des différents éléments qui sont à travailler pour arriver au plaisir d’une expression ‘assez’ aboutie et dans laquelle nous pouvons nous engager avec confiance..

  15. michelle dit :

    merci pour tous ces conseils
    pour la memorisation , vous nous aviez donner conseil pour memoriser a savoir apprendre par cœur, le debut et la fin de la partition cela fonctionne
    j ‘ajouterai sur une partitions de mettre des crayons stabilos de couleur sur les passages qui sont les mêmes ,(ayant une memoire visuelle)
    je me suis aperçue que dans cette partition il y avait seulement 4 memes passage
    ce qui permet de memoriser facilement
    merci pour vos coseils
    amicalement
    michelle

  16. Baslé arnaud dit :

    très chère Katja je suis extrement heureux de voir à quelle point vous utilisez une forme de philosophie dans l’art abstrait de la musique en placent votre douceur et expression qui sont absolument remarcable,metre des mots sur des notes et des sons ainsi expliqué en shématisan l’art de la musique, c’est très enrichisant et structurant pour mon esprit, je ne dirais q’une chose, félicitation pour votre art, que l’amour soit sur vous!!!!! merci

  17. Bonjour Katia. Je suis de Montréal Canada. Juste qu’à vous entendre parler, ma confiance se révèle. Vous êtes la musique elle-même. Continuez à aider les autres. N’arrêtez pas à mettre vos talents au service de l’Art. On vous aime. Je vous aime madame

  18. Anne dit :

    Merci beaucoup, c’est très instructif et cette image de roue est super!

  19. betty dit :

    un grand merci pour cette roue musicale cela m a beaucoup plus .
    Betty

  20. Claudette dit :

    Oui, parfaitement. Parce que après la persévérance, on veut bien, mais il y a autre chose qui devrait fonctionné !
    Personnellement la dramatisation devrait aider à l’ apprentissage et à la mémorisation de mes partitions.
    Je vais travailler sur ces prochaines étapes.

    Merci pour la clarté de ton enseignement.

    Claudette

  21. cécile Panier dit :

    Merci pour cet enseignement,

    c’est très encourageant de visualiser que les points forts sont présents et qu’ils serviront de tuteurs à ceux qui font de la résistance.

  22. PROVOST Bernadette dit :

    J’ai été impressionnée par votre première leçon.
    J’ai l’intention de la réécouter pour la concentration parfaite qui met bien en condition.
    Merci

  23. belin georges dit :

    Bonsoir katja
    Merci pour cette analyse

  24. André Crispin dit :

    Un premier commentaire : Très difficile de s’autoévaluer dans chacun de ces 8 domaines sans s’écouter à partir d’un enregistrement.
    Cela dit, je vais construire une roue motrice et voir si elle va refléter aussi tous les conseils que je reçois par ailleurs. Piste intéressante sans nul doute. Merci pour ce partage.

  25. serge longpre dit :

    merci Katjia cela va être très utile merci encore et j’en profite pour vous souhaiter une bonne année rempie de sante sante sante de joie et d’amour

  26. SCANDELLA Guy dit :

    Démonstration très intéressante et qui fais comprendre beaucoup de choses au niveau des difficultés de l’interprétation de certains morceaux difficiles.. Elle permet de cibler certaines phases difficiles que l’on ne comprend pas toujours.

    Merci Katja

  27. Solange Matagrin dit :

    Merci bcp pour votre vidéo qui me donne une perspective de travail et une méthode très efficace pour débloquer une phase difficile dans l’étude de mes morceaux.
    ces 8 points détaillés me sont très utiles pour structurer mon travail et me font mieux comprendre la globalité de la musique.

  28. fRANTZ dit :

    FANTASTIQUE TRES PRAGMATIQUE!

  29. Cardaci-Casarin M.Claire dit :

    Voilà pour moi, la phase la plus importante, je pratique le violoncelle depuis 8 ans et je ne progresse pas assez à mon goût…il faut dire que j’ai 67 ans et que la mémoire…..faibli….
    J’ai toujours été convaincue que la pratique de mon instrument me conduirait à une meilleure mémorisation, ce qui n’est pas le cas, donc cette partie de votre enseignement me semble très utile, je garde les 8 parties « en mémoire » et vais de ce pas pratiquer.
    Merci, je vous informerai de mes progrès

  30. Martine dit :

    Bonjour Katia,
    Merci pour tous ces conseils. J’ai 64 ans et je chante dans une chorale depuis un an. L’idée de la roue est très parlante. La mienne va être toute petite et branlante car je ne connais pas le solfège mais j’aime beaucoup chanter avec les autres et ressentir les progrès. Encore merci !

  31. Madeleine dit :

    Merci beaucoup, cette vidéo arrive à point ! Cette méthode va me permettre de mieux structurer mes pratiques et les rendre plus vivantes encore.

    Merci de votre engagement envers la musique, un art tellement réconfortant, pour moi du moins.

    Au plaisir de vous revoir au Québec un jour, un des beaux et paisibles coins de la planète.

  32. Robin dit :

    Bonjour,
    mille merci pour cette vidéo sur comment créer une « roue des compétences musicales » et s’en servir pour se corriger et s’améliorer ; cette « roue des compétence » est très utile selon moi.
    Cordialement Évidemment bonne journée

  33. Rock C dit :

    Merci. J’ai bien apprécié votre explication. Je vais m’appliquer à le faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *